Outils pour utilisateurs

Outils du site


introduction

Pourquoi y'a t'il eu une fin à l'aventure du CONCORDE ?

Pour la première fois dans l'histoire, un fils ne pourra pas voyager aussi vite que son père ! En effet, Concorde marque un tournant dans l'histoire du transport : pour la première fois, le temps de parcours s'allonge. Il faut désormais plus de 7 heures pour joindre New-York quand Concorde n'en mettait que 3 et demies.

C'est le 10 avril 2003 que British Airways et Air France ont simultanément annoncé le retrait de leurs CONCORDE pour l'année suivante. Les raisons invoquées officiellement étaient la baisse du nombre de passagers depuis l'accident de Gonesse et le coût élevé de maintenance. Mais l'accident du Sierra Charlie le 25 juillet 2000 avec 109 personnes à bord n'est qu'une excuse pour les compagnies aériennes qui doivent assurer un rendement économique de leurs avions.

Le CONCORDE était depuis l'augmentation du carburant un luxe ; en effet pour doubler la vitesse d'un avion il faut multiplier la consommation par passager par quatre, et le nombre de passagers n'était pas le fort du CONCORDE à cause d'un horaire mal choisi sur les vols AF001 (New-York à Paris), alors que les vol AF002 (Paris à New-York) étant pratiques au niveau des horaires (départ à 10h30 à CDG et arrivée à 8h30 à JFK), les hommes d'affaire peuvent ainsi commencer leur journée à 8h à Paris pour régler quelques affaires puis partir pour New-York où une nouvelle journée commence. Les vols AF002 sont donc très fréquentés, il n'y a donc pas de places “offertes” ou de sur-classement par rapport aux vol AF001 qui sont vides, où la pluspart des passages ont bénéficié de vols offerts ou de sur-classement et il n'est pas rare de voir quand même des vols AF001 partir qu'avec la moitié de l'avion plein. Or un passager qui ne paye pas son billet (programme de fidélité) ou qui prend CONCORDE par sur-classement ne rembourse pas le carburant consommé à la compagnie, mais il faut quand même ramener le CONCORDE à Paris pour effectuer le vol AF002 qui,lui, est lucratif.
Mais cela ne pouvait pas durer: seulement un vol sur deux était rentable pour Air France, c'est ainsi que le 31 mai 2003 eut lieu le dernier vol du CONCORDE sous les couleurs d'Air France et le 24 octobre 2003, le dernier vol commercial du CONCORDE, sous les couleurs de British Airways.

Un autre facteur de la fin de CONCORDE fut aussi son bruit, la réaction des gens contre la perspective d'importantes nuisances sonores dues aux vols supersoniques ont considérablement limité les performances du CONCORDE, en particulièrement sur la côte est des États-Unis où les CONCORDE décollant de New-York devaient effectuer des manœuvres d'évitement (célèbre virage à droite moins d'une minute après le décollage de JFK). En France CONCORDE devait aller jusqu'au dessus de la Manche pour pouvoir enfin s'exprimer pleinement !

Concorde est un mythe, il restera donc toujours dans nos esprits, même s'il ne prend plus son bel envol. Cette page et ce site sont ma faible contribution et mon requiem à CONCORDE ! ADIEU CONCORDE…

introduction.txt · Dernière modification: 2019/07/06 20:05 par pierre